BusinessObjects Explorer : l’avenir du décisionnel ?

La solution BusinessObjects Explorer, mise en valeur lors du SAP WorldTour de 2009, présentait une véritable innovation en matière de recherche d’information mais contenait quelques défauts. Avec la nouvelle version, lancée lors du CeBit cette année, ces défauts sont désormais gommés et la solution proposée combine des qualités qui la rendent désormais incontournable.

Un mode d’exploration innovant

Le principe de BusinessObjects Explorer est simple : plutôt que d’avoir accès à des tableaux pré-définis ou des états de navigation complexes, l’utilisateur exploite les sources de données directement grâce à un simple moteur de recherche semblable à celui de google. s L’utilisateur entre des mots clés et obtient la liste des sources de données qui répondent à sa question. En cliquant sur celle qui lui semble la plus pertinente, il entre dans l’interface d’analyse de ces données, peut affiner sa recherche et mettre en forme le résultat. On voit bien la différence entre l’accès à l’information simplifiée par la recherche par mot clés, et l’accès classique aux états de reporting conçus au préalable. L’utilisateur est libre de rechercher l’information qu’il veut, même si aucun état n’a été spécifié et créé au préalable. L’affichage du résultat est peu personnalisable, mais on considère que c’est l’information qui est essentielle, et non la mise en forme. Par ailleurs, SAP propose d’autres outils dont l’objectif est justement l’affichage formalisée d’indicateurs prédéfinis, tel que Xcelsius ou Webi.

Les sources de données : l’innovation BW-Accelerator

Deux sources sont possibles pour BusinessObjects Explorer : les univers BO et le serveur BW-Accelerator (BW-A). Rappelons que BW Accelerator, anciennement BI Accelerator, était un serveur autonome permettant la mise en mémoire des données des infocubes de BW afin d’accélérer la lecture lors de l’exécution d’états de reporting de BEX (Business Explorer, la solution d’analyse multidimensionnelle intégrée à BW, à ne pas confondre avec BO Explorer !). Lors de la premiere version de BusinessObjects Explorer, il fut donc possible de lire rapidement les données de BW via BW-A. La principal apport de la nouvelle version de la solution n’est pas dans BusinessObjects Explorer lui-même, mais dans la possibilité d’alimenter directement BW-Accelerator par n’importe quelle source. BW-Accelerator peut contenir les données de BW mais aussi de tout autre système, sans passer par BW. En ce qui concerne les univers, il s’agit de la source traditionnelle des solutions BO. BO Explorer peut donc utiliser les univers, qui sont connectés de manière classique à toute les sources de données, y compris BW.

Modélisation et alimentation de BW-A

Exemple Index Designer

Exemple Index Designer

BW-A peut contenir des données issues de tout système, et stockées dans des « tables » créées de toutes pièces à cet effet. Pour créer ces tables, il est nécessaire d’utiliser BusinessObjects DataServices, et particulièrement le plug-in « Index Designer ». Le fonctionnement de l’Index Designer est graphique est relativement simple puisqu’il suffit de créer visuellement les tables, les zones qu’elles contiennent et définir les liens entre ces tables. L’alimentation est aussi assurée par BusinessObjects DataServices (Data Integrator), qui reconnait les tables BW-A comme des cibles d’alimentation. Ainsi, la fonction d’ETL repose totalement sur une solution déja reconnue, robuste et très répandue. A noter qu’il existe aussi une version « on-demand » d’explorer, en SAAS, qui n’est pas accélérée mais ne nécessite pas d’installation locale. La combinaison de BW-A et de l’index designer est nommée « BusinessObjects Accelerator ». Ceci met en évidence l’aspect « source agnostic » de la solution : pas besoin de BW pour l’utiliser, ni de sources SAP, BO Accelerator est un datawarehouse totalement ouvert.

L’avenir de BW-Accelerator

SAP a capitalisé sur cette solution de manière à en faire un DataWarehouse « in-memory » totalement révolutionnaire, combinant des temps de réponse très rapides et une totale liberté dans la recherche d’information. Pour le moment, seul BusinessObjects Explorer (et Bex, dans le cas d’un serveur BW connecté) bénéficie de ces fonctionnalités, mais la roadmap prévoit qu’en 2011 toutes les solutions BO (Xcelsius, Webintelligence, Crystal…) pourront lire les données de BO-Accelerator. BO sera alors le seul éditeur à proposer une offre aussi riche, intégrée et robuste. De même, pour garantir l’intégration entre les systèmes, BW pourra bientôt se passer d’alimenter en premier lieu les infocubes puis BW-A, mais pourra charger directement les index correspondants dans BW-A.

Comparaison entre BW, BEX, BO-Explorer, BW-A

BusinessObjects Explorer répond au besoin d’information de manière innovante : plutôt que d’offrir des tableaux de bord pré-définis, comme le font Xcelsius ou BW-WebApplicationDesigner, ou des états d’analyse (BEX, Webi, Pioneer..), il fournit l’information recherchée simplement, rapidement, dans un format légèrement personnalisable. BO Explorer est une solution d’analyse complémentaire aux autres, qui présente l’avantage de proposer une vraie innovation dans ce domaine, et qui fait concurrence à d’autres éditeurs, tels que Qlikview ou Microsoft (avec PowerPivot), dont la mise en mémoire des données est l’un des arguments clés. Toutes ces solutions ont besoin de reposer sur une base de données fiable et parfaitement modélisée et administrée. L’existence du datawarehouse n’est pas remise en cause. Cela peut être soit BW ou BO-Accelerator. Dans le cas d’un paysage dominé par des solutions SAP, BW reste le datawarehouse idéal du fait de l’intégration entre les solutions SAP, avec ou sans BW-A connecté. Dans les autres architectures, BO-Accelerator est le datawarehouse qui manquait à BusinessObjects, et a toutes les qualités pour progressivement s’imposer sur le marché. L’offre complète de SAP à terme comprendra une somme de solutions intégrées (datawarehouse, ETL, reporting, etc) qui devrait lui permettre d’affirmer son leadership technologique contesté un moment par des challengers dynamiques, innovants et doués pour la communication. Ce rapide décryptage ne prend pas en compte la tarification des solutions. Si BusinessObjects Explorer, combinée à BW-A, présente de nombreux atouts, elle ne sera adoptée par les clients que si la tarification est compatible avec les budgets disponibles. Or, la concurrence est forte, que ce soit chez les éditeurs « challengers », soit parmi les autres offres de SAP (BW comprend des solutions intégrées de reporting très répandus chez les clients SAP). D’ailleurs, on ne peut que regretter le succès mitigé de BW-Accelerator première génération, qui permettait d’accélérer le Bex, mais dont la tarification le réservait aux groupes ayant besoin de gérer une volumétrie très importante. La réponse de SAP sur ce point conditionnera certainement le succès commercial de la solution.

About the Author

Laurent Allais
Laurent ALLAIS est expert en solutions d'élaboration budgétaire, business intelligence et pilotage des performances (CPM - FP&A), avec près de 20 ans d'expérience dans ce domaine. Il intervient dans l'aide au choix de solutions, l'analyse des besoins métier et la mise en oeuvre d'Adaptive Insights, leader mondial des solutions cloud Financial Planning & Analysis. Après avoir fondé Artens et dirigé l'activité BI-CPM de Viséo, il fonde Alsight en 2012, spécialiste d'Adaptive Insights en France. Alsight a rejoint Génération Conseil en 2019. Il est intervenu chez plus de 50 clients, dont Renault, PSA, AGF, Embraer, Airbus, UCPA, Mega, Lizéo, Elitechgroup, Roquette, Pimkie, Chanel, L'Oréal et Fnac. Contact : Laurent.allais@expandbi.com