SAP BusinessObjects Explorer : description et analyse

La nouvelle solution de SAP Business Objects, lancée lors du Sapphire, doit permettre selon SAP d’aborder la Business Intelligence de façon plus simple et plus rapide. Elle est présentée comme une vraie révolution dans ce domaine, qui va changer la manière dont les utilisateurs vont désormais travailler.

Si l’affirmation peut paraitre un peu exagérée, elle répond cependant à une vraie problématique : comment trouver rapidement l’information permettant de prendre la décision ?

BusinessObjects Explorer Qu’est-ce que BusinessObjects Explorer ?

Issue directement de la solution BO appelée « Polestar », BO Explorer permet de rechercher un ensemble de données au travers d’un moteur de recherche et de listes.

Il existe aujourd’hui deux versions : la version associée au BI-Accelerator, qui permet de mettre en mémoire les données des infocubes BW, afin d’y accéder instantanément. Et la version intégrée à BusinessObject Enterprise, le serveur BO, basée sur la structure, les données et les autorisations des univers.

Il existe aussi une autre version « on-demand », accessible par internet, à l’adresse https://create.ondemand.com/explorer et qui présente notamment l’intérêt de pouvoir tester la solution en libre-service.

Les données ainsi sélectionnées apparaissent automatiquement sous un format pré-défini et peu personnalisable de graphique et de tableau.

Une nouvelle approche de l’analyse

Il est vrai que la solution répond au besoin d’information rapide des utilisateurs. Il n’est plus besoin de parcourir la liste des états de reporting, pour lancer le bon et obtenir l’information attendue, il suffit de renseigner les critères pour que le moteur sélectionne et affiche automatiquement les indicateurs.

Par exemple, en tapant « chiffre d’affaires SAP », l’application sélectionne le client SAP et l’indicateur « Chiffre d’affaires » directement. Il est possible de continuer la sélection pour zoomer ou changer les critères.

La solution est comparable à Google, de ce point de vue, mais présente l’avantage d’être basée sur des données structurées par axes d’analyse. Ainsi, la pertinence des données restituées est toujours forte, contrairement à Google qui sélectionne des textes selon la présence des mots-clés.

L’intégration prévue avec les listes de données en ALV (Abap List Viewer), bien connues des utilisateurs du SAP-GUI permettra également de procéder à des analyses et des recherches de manière conviviale sur les données sélectionnées. Ceci présente aussi l’intérêt de fusionner les outils ERP et BI.

Ainsi, cette solution correspond à une véritable vision de la part de l’éditeur : un outil de recherche et d’analyse standard de l’information pertinente pour tous les utilisateurs.

Etendue et limites de BusinessObjects Explorer

Si la solution est connue depuis plusieurs mois (combinaison polestar + BI-Accelerator), et le résultat est indéniablement intéressant, on peut toutefois prendre en considération certaines limites.

La première est le fait que la version « in-memory » ne repose que sur les données de BW, ce qui n’est pas surprenant puisque BW est le DataWarehouse traditionnel et fortement répandu des clients SAP. SAP prévoit en fin d’année d’étendre le BI-Accelerator à toutes les bases de données. La version BOEnterprise a une base plus large, mais reste toujours limitée à des données structurées sous forme d’univers.

La seconde réside dans la simplicité de l’outil. En faisant simple, on ne répond evidemment pas à tous les besoins des utilisateurs, notamment de mise en forme ou de navigation. Ceux-ci sont couverts par d’autres solutions (notamment Xcelcius et Webi dans les solutions BO, ou WAD et Bex pour BW). Les utilisateurs pourront être ennuyés de devoir changer de solution selon leur besoin.

Enfin, la démarche même d’analyse par moteur de recherche peut présenter des inconvénients, car cela signifie que l’on sait à l’avance où se trouve l’information qui permettra de prendre la décision pertinente. C’est souvent le cas contraire, et l’on a besoin pour ce faire soit d’un état d’exception détaillée (agent de reporting), soit d’un état exhaustif et fortement structuré, soit d’un véritable moteur d’aide à la décision qui met en relation plusieurs éléments selon des règles de gestion métier.

En conclusion, BusinessObjects Explorer apporte une véritable évolution en matière de recherche d’information décisionnelle. Cependant, si elle permet d’accéder rapidement à une information quantitative précise, elle doit être complétée par des états de navigation ou des tableaux de bord, selon les besoins et le profil des utilisateurs. Il sera intéressant de vérifier comment les utilisateurs auront adopté cette solution, et comment celle-ci va évoluer au fil de l’intégration des outils SAP et BusinessObjects.

About the Author

Laurent Allais
Laurent ALLAIS est expert en solutions d'élaboration budgétaire, business intelligence et pilotage des performances (CPM - FP&A), avec près de 20 ans d'expérience dans ce domaine. Il intervient dans l'aide au choix de solutions, l'analyse des besoins métier et la mise en oeuvre d'Adaptive Insights, leader mondial des solutions cloud Financial Planning & Analysis. Après avoir fondé Artens et dirigé l'activité BI-CPM de Viséo, il fonde Alsight en 2012, spécialiste d'Adaptive Insights en France. Alsight a rejoint Génération Conseil en 2019. Il est intervenu chez plus de 50 clients, dont Renault, PSA, AGF, Embraer, Airbus, UCPA, Mega, Lizéo, Elitechgroup, Roquette, Pimkie, Chanel, L'Oréal et Fnac. Contact : Laurent.allais@expandbi.com