Magic Quadrant Strategic CPM 2016 de Gartner : Que faut-il retenir ?

Bien choisir sa solution de pilotage des performances

Comme chaque année, le Magic Quadrant CPM de Gartner propose une évaluation des éditeurs de solutions de pilotage des performances. La vocation de ce rapport est de répondre à la question « quelles solutions d’élaboration budgétaire, de prévision et de reporting dois-je étudier avant de choisir ? »

En classant les éditeurs selon deux axes, « Completeness of vision » et « Ability to execute », Gartner entend faciliter le choix de solutions pour les clients et les sociétés de conseil et d’aide au choix. A partir de ces deux axes, les éditeurs sont regroupés en Niche Player, Visionaries, Challengers et Leaders.

Si le statut de Leader rend évidemment la solution incontournable, il convient d’étudier en détail les solutions et les avis de Gartner pour comprendre le positionnement d’un éditeur qui peut rendre sa solution plus pertinente selon le contexte.

Cette année, à l’instar du Magic Quadrant Analytics 2016, Gartner a revu légèrement les critères d’évaluation pour les moderniser et précise qu’on ne doit pas comparer avec la version précédente puisque les critères ne sont plus les mêmes. Cependant, nous constatons que les éditeurs et leur classement est relativement similaire à l’année dernière avec quelques modifications notables.

Garner MQ CPM 2016

Magic Quadrant Strategic CPM 2016 en synthèse

  • Les « grands » éditeurs que sont Oracle, SAP et IBM restent incontestablement leaders, surtout pour les grandes entreprises. Oracle se détache nettement du trio du fait de sa base installée.
  • Adaptive Insights est le nouveau leader, seul « pure-player » du pilotage des performances dans cette catégorie, et recommandé pour les PME.
  • Host Analytics, Tagetik et Anaplan (avec un bon score sur « Completeness of vision ») confirment leurs positions de « Visionaries »
  • Tidemark, Infor et Talentia ne font plus partie de la matrice, et Jedox y fait son apparition.

Faisons un zoom sur les solutions SAP et Adaptive Insights :

Les solutions SAP dans le Magic Quadrant Strategic CPM

La position de SAP dans le Magic Quadrant est principalement due à sa capacité à gérer des besoins complexes dans des organisations de taille importante. L’intégration de plus en plus forte avec les solutions SAP ERP et SAP BI est un élément favorable en ce sens. Gartner reconnait également la part de marché importante, l’amplitude de l’écosystème et les capacités d’innovation de SAP avec l’intégration autour de HANA.

Pour cette évaluation, SAP a pris en compte les solutions suivantes :

  • SAP BPC, dont la version n’est pas précisée, mais l’intérêt de Gartner pour HANA laisse penser que le rapport met l’accent sur la version la plus récente, SAP BPC Embedded, reposant sur le moteur IP et HANA-PAK.
  • SAP Strategy Management
  • SAP Profitability and Cost Management
  • SAP Cloud for Analytics (renommé entre-temps SAP BusinessObjects Cloud) qui est pour Gartner le signe de l’innovation cloud de SAP car reposant sur HANA Cloud Platform, tout en s’intégrant avec SAP BPC.

Pour ce qui est des « points d’attention », Gartner recommande les clients d’évaluer la charge et la technicité de mise en oeuvre intiale et de support. L’étude faite auprès des utilisateurs montre des scores encore trop faibles sur les critères de facilité de mise en oeuvre et de satisfaction. Pour ce qui est de SAP Cloud for Analytics, la solution étant très récente aucun client n’avait pu être interrogé dans le cadre de cette étude, ce qui ne permet pas d’avoir de feedback suffisant.

On comprendra que la difficulté à laquelle est confrontée Gartner avec les solutions SAP est la variété et l’étendue des solutions installées. En effet, il n’y a pas vraiment de comparaison possible entre un SAP BPC sur Microsoft et un SAP BPC Embedded, qui est en réalité une solution basée sur moteur BW-IP, optimisée par HANA.

De même, on pourra trouver des front-ends très variés pour la saisie ou le reporting (Analysis Office, Web application designer, Design studio, etc). Le développement de SAP Cloud for Analytics (SAP BusinessObjects Cloud) et la place centrale de SAP BPC Embedded dans la roadmap devraient clarifier ce point.

Adaptive Insights : nouveau Leader du Magic Quadrant Strategic CPM

Seul « pure-player » du pilotage des performances parmi les Leaders, Adaptive Insights a figuré parmi les « visionnaires » pendant deux ans consécutifs. Gartner souligne un haut niveau de satisfaction client sur tous les critères et en particulier dans la facilité de mise en oeuvre.

L’expérience d’Adaptive Insights, qui s’est positionné sur le cloud dès l’origine, les évolutions récentes (Intégration des systèmes, reporting Excel, etc) combinées avec une base de 3.000 clients, rendent désormais cet éditeur très visible pour les PME qui cherchent à optimiser leur processus budgétaire et leur reporting.

Parmi les points d’attention, Gartner note qu’Adaptive, bien que présent dans le monde entier, avec des bureaux à Londres et des partenaires bien implantés, a encore une grande part de sa base installée aux Etats-Unis. Il souligne que la solution est surtout appropriée pour les besoins des PME et devrait à l’avenir offrir de nouvelles innovations dans les domaines de la visualisation et de la gestion de processus.

En conclusion

Le positionnement des éditeurs pour Gartner est donc assez clair : les grands comptes ayant des besoins complexes pour les grands éditeurs comme SAP, et les PME pour les éditeurs comme Adaptive Insights. Bien entendu, chacun aura pour objectif d’aller conquérir des terrains nouveaux. C’est en particulier le rôle de SAP BusinessObjects Cloud de prendre des parts de marché sur les PME.

En-dehors de l’entrée d’Adaptive Insights parmi les Leaders, ce Magic Quadrant ne change pas la donne comme l’a fait celui sur les Analytics en début d’année. Il indique en complément la tendance à suivre pour les éditeurs :

  • Le cloud est désormais devenu indispensable
  • L’intégration est centrale, autant en ce qui concerne les données que les processus, y compris ceux mêlant du stratégique et de l’opérationnel
  • Les fonctionnalités doivent être adaptées aux utilisateurs : ni trop basiques, ni trop riches au risque de les noyer dans des fonctionnalités difficiles à maitriser.

About the Author

Laurent Allais
Laurent ALLAIS est expert en solutions d'élaboration budgétaire, business intelligence et pilotage des performances (CPM - FP&A), avec près de 20 ans d'expérience dans ce domaine. Il intervient dans l'aide au choix de solutions, l'analyse des besoins métier et la mise en oeuvre d'Adaptive Insights, leader mondial des solutions cloud Financial Planning & Analysis. Après avoir fondé Artens et dirigé l'activité BI-CPM de Viséo, il fonde Alsight en 2012, spécialiste d'Adaptive Insights en France. Alsight a rejoint Génération Conseil en 2019. Il est intervenu chez plus de 50 clients, dont Renault, PSA, AGF, Embraer, Airbus, UCPA, Mega, Lizéo, Elitechgroup, Roquette, Pimkie, Chanel, L'Oréal et Fnac. Contact : Laurent.allais@expandbi.com