L’USF publie le résultat de l’étude sur S/4HANA

L’USF, association regroupant les utilisateurs de SAP francophones, a publié une étude réalisée auprès de 210 entreprises. L’objectif était d’identifier les atouts et les freins à la solution S/4HANA. Le résultat de cette étude peut être téléchargé directement sur le site USF et lue sur sur LinkedIn.

En résumé, si la grande majorité reconnait S/4HANA comme innovant et répondant plutôt aux attentes du marché, elles sont 75% insatisfaites sur la visibilité des retombées sur les métiers, sur les processus et sur l’organisation, et de manière générale sur le manque d’information sur la couverture fonctionnelle.

L’USF souligne que seuls les cas d’usage métiers pourront amener les clients à basculer sur S/4HANA, s’ils identifient précisément en quoi le nouvel ERP pourra leur apporter une forte valeur ajoutée et répondre aux enjeux actuels. Ils sont aujourd’hui un quart à envisager de passer sur S/4HANA dans les trois ans à venir.

La façon dont HANA fut présenté lors de son lancement a certainement des impacts sur la perception de S/4HANA aujourd’hui. D’abord présenté comme base de données in-memory, puis comme plateforme de développement, SAP HANA est le socle incontournable de toutes les nouvelles solutions de SAP. Le « in-memory » permet une lecture accélérée des données, ce qui est essentiel dans certaines tâches, notamment analytiques, mais qui peut être relativement secondaire dans d’autres, par exemple la création de pièces comptables ou des commandes. Le bénéfice de HANA existe, mais il n’est pas toujours perçu comme suffisant pour conduire un projet de migration de l’ERP vers la nouvelle plateforme qui requiert budget, temps et compétences.

Puisque la plateforme SAP HANA ne justifie pas toujours à elle seule de mener ce travail de migration de l’ERP vers S/4HANA, les clients attendent donc de connaitre ce que le nouvel ERP apportera de nouveau en termes de fonctionnalités pour prendre cette décision. Or, les briques de S/4HANA étant livrées progressivement, il demeure un certain mystère sur le contenu des futurs « modules » et leur impact sur les process.

Pour les modules de S/4HANA déja livrés, SAP a compris depuis longtemps que les cas d’usage étaient la clé pour l’adoption de HANA, et a fortiori de S/4HANA. Nombre d’articles sont diffusés régulièrement qui relatent comment tel ou tel client a tiré profit des solutions SAP dans leurs contextes. Il appartient à présent à SAP, à partir de cette étude, de renforcer une communication plus ciblée autour des nouveautés de S/4HANA et les bénéfices réels, directement ou avec l’appui des partenaires.

Je vous invite aussi à lire mon précédent article : Comment S/4HANA FINANCE répond-il aux enjeux des directions financières ?

 

 

About the Author

Laurent Allais
Laurent ALLAIS est expert en solutions d'élaboration budgétaire, business intelligence et pilotage des performances (CPM), avec plus de 18 ans d'expérience dans ce domaine. Il intervient dans l'aide au choix de solutions, l'analyse des besoins métier et la mise en oeuvre des solutions EPM, en particulier SAP et Adaptive Insights. Après avoir fondé Artens et dirigé l'activité CPM de Viséo, il fonde Alsight en 2012, spécialiste d'Adaptive Insights en France et créateur de la solution freemium AssignUp. Il est intervenu chez plus de 50 clients, dont Renault, PSA, AGF, Embraer, Airbus, UCPA, Mega, Roquette, Pimkie, Chanel, L'Oréal et Fnac. Contact : Laurent.allais@expandbi.com