Solutions d’élaboration budgétaire et de pilotage stratégique : que dit le Gartner Magic Quadrant 2017 ?

Gartner vient de sortir son nouveau rapport sur les solutions de pilotage des performances stratégiques (SCPM), résumé dans le fameux « Magic Quadrant ». Cette étude est particulièrement utilisée dans la démarche de choix d’une solution, et les « Leaders » sont en général assurés de faire partie des éditeurs pré-sélectionnés lors des appels d’offre.

Le Magic Quadrant repose sur deux critères : « Ability to execute », qui représente la capacité de l’outil et de l’éditeur à fournir les services et fonctionnalités pertinents, et « Completeness of vision » qui est surtout lié à la stratégie de l’éditeur vis-à-vis du marché en termes de marketing et de vente.

Cette année, Gartner créée la surprise sur les critères de sélection des solutions entrant dans le rapport. Désormais, les solutions « on-premise » ne sont plus intégrées et le Magic Quadrant ne s’intéresse plus qu’aux solutions cloud. Gartner considère que les solutions cloud présentent des avantages déterminants :

The strategic corporate performance management (SCPM) market is shifting from mature on-premises offerings to cloud solutions as finance application leaders seek to reduce application support costs, increase application flexibility and shorten the time to value. New solutions built, or significantly rearchitected as, cloud services are typically easier to use and maintain than the previous generation of on-premises offerings. (Gartner Magic Quadrant for Cloud Strategic Corporate Performance Management Solutions, 29/06/2017)

La conséquence est un profond changement dans le classement des éditeurs que l’on peut résumer ainsi :

  • Adaptive Insights reste leader, avec la plus haute note sur « Ability to execute », en particulier du fait de la satisfaction client élevée et d’une forte présence sur ce marché (voir le communiqué d’Alsight, représentant historique d’Adaptive Insights en France).
  • Oracle fait toujours partie des leaders avec un bon positionnement sur les deux axes.
  • Anaplan entre parmi les leaders avec la meilleure note sur l’axe « Completeness of vision », du fait d’une bonne compréhension du fonctionnement du marché.
  • IBM figure maintenant parmi les « Visionnaries ».
  • SAP disparait du Magic Quadrant cloud SCPM. Gartner souligne que SAP est connu pour sa suite SCPM on-premise et dispose également d’une solution cloud « SAP Analytics Cloud », complétée par le Digital Boardroom, mais qu’il a été exclu du fait d’une présence insuffisante sur le marché du cloud.
  • Host Analytics, qui n’est pas représentée en France, entre parmi les leaders.
  • Board International et Tagetik sont toujours parmi les visionnaires.

Cette nouvelle mouture du Magic Quadrant a l’avantage de décrire clairement la tendance des offres et des attentes des clients. Pour les entreprises françaises, il est toujours possible de mettre en oeuvre des solutions on-premise traditionnelles proposées par SAP, Oracle ou IBM, mais l’évaluation des solutions cloud est désormais incontournable, compte tenu des avantages mis en évidence par ce nouveau rapport.

 

 

About the Author

Laurent Allais
Laurent ALLAIS est consultant expert en Business Intelligence et en pilotage des performances (EPM), avec plus de 18 ans d'expérience dans ce domaine. Pour les clients SAP il apporte son expertise des besoins de la finance et des outils SAP BI et EPM tels que BW, HANA, Integrated Planning et SAP BPC. Il intervient également dans l'aide au choix de solutions, l'analyse des besoins métier, les formations et la conduite de projets de mise en oeuvre des solutions EPM. Il est fondateur de la société Alsight, spécialiste d'Adaptive Insights en France. Contact : Laurent.allais@expandbi.com